Bonjour à toutes !

Je vous retrouve aujourd’hui avec un tout nouvel article au sujet de produits soin, mais pas n’importe lesquels ! Quoi de mieux que de parler produits solaires en cette période estivale ? Pour commencer, sachez que Dior propose une large gamme de produits pour prendre soin de la peau lorsqu’elle est exposée au soleil mais également pour la sublimer après l’exposition !

Dans cette gamme, vous retrouverez:

Pour ma part, j’ai reçu la crème protectrice SPF 30, l’huile en brume SPF 15 et le baume de Monoï. Les protections solaires Dior sont anti-UVA, anti-UVB, antioxydantes et résistantes à l’eau. Elles ont également une action préventive anti-taches qui contribue à préserver la peau du vieillissement photo-induit et des radicaux libres. Enfin, elles sont dotées d’un un complexe Tan Beautifier perfecteur de bronzage (instantanément grâce aux nacres et durablement grâce au complexe accélérateur de bronzage) et d’un subtil parfum de Monoï estival.

Je vous propose de commencer dès maintenant avec l’huile en brume car c’est LE produit qui m’a le plus intriguée lorsque j’ai découvert la collection ! Il s’agit d’une huile SPF 15 à appliquer sur le visage, sur le corps et sur les cheveux. Elle est conditionnée dans un aérosol orange de 125ml qui distribue le produit sous forme de brume. Cet aérosol est plutôt intéressant car il est doté d’un système de diffusion à 360° pour vous permettre d’appliquer votre huile de façon homogène et sensorielle sur tout le corps, même à l’envers !

Le diffuseur du produit permet de répartir la matière très rapidement et uniformément sur tout le corps. À mon grand étonnement, il s’agit d’une huile légère qui n’a pas de texture spécialement grasse. Vue qu’elle a une protection solaire assez faible, c’est un produit que je préfère appliquer en fin de journée sur mon corps et sur mes longueurs pour protéger mes cheveux et pour sublimer mon hâle.

Le deuxième produit est une crème protectrice SPF 30 à utiliser exclusivement sur le visage. Elle se présente sous la forme d’un petit tube couleur bronze de 30ml qui sera largement suffisant pour protéger cette petite partie de votre corps tout l’été.

Cette crème a une texture légère et fondante qui pénètre directement dans la peau sans laisser de traces blanches. Une fois appliquée, elle a un fini légèrement hydratant qui apporte beaucoup de confort au visage. Pour moi, ce n’est pas un produit qui sera adapté aux personnes qui souhaitent obtenir un effet totalement mat sur leur visage. Par ailleurs, je conseille aux peaux très claires d’opter pour une protection solaire de 50, de manière à s’assurer une protection optimale. Pour ma part, j’utilise la protection 30 lorsque le soleil n’est pas trop chaud (le matin très tôt ou en fin d’après midi) et je veille à en remettre assez régulièrement au cours de la journée.

Pour terminer, j’ai reçu le Baume de Monoï, l’une des grandes nouveautés de la gamme Dior Bronze. Il s’agit d’un baume après-soleil ultra-frais qui se présente dans un gros tube orangé aux reflets dorés d’une contenance de 150ml. Il est conçu pour être appliqué sur votre visage et sur votre corps après l’exposition. Il permet de nourrir intensément la peau grâce aux extraits de Monoï mais aussi d’apaiser les sensations d’échauffement grâce à sa nouvelle texture ultra fraîche. Son gros avantage, c’est également qu’il est doté d’un complexe prolongateur de bronzage qui va vous permettre de conserver votre joli hâle jusqu’à 1 mois après l’exposition.

C’est un baume blanc qui a une texture légèrement plus épaisse que celle de la crème protectrice pour le visage. Il est extrêmement fondant et pénètre rapidement dans la peau. Lors de l’application, l’on ressent directement une grande sensation de fraîcheur qui est on ne peut plus agréable !

Comme l’été n’est pas encore terminé et que je n’ai pas encore suffisamment bronzé, je ne peux pas tout de suite vous parler des effets des produits sur mon bronzage mais je vous en tiendrai au courant sur Instagram alors n’hésitez pas à m’y rejoindre !

En attendant, quels sont vos produits solaires de l’été ?

Laisser un commentaire